Concerts - Expositions - Lectures

Jazz in Arles T. Ceccaldi Trio/Léandre & Melford Le mercredi 15 mai 2019
20 h 30
Chapelle du Méjan

1ère partie : Théo Ceccaldi Trio : Django

Théo CECCALDI, violon, alto, composition et arrangements
Guillaume AKNINE, guitare électrique et acoustique
Valentin CECCALDI, violoncelle

Theo Ceccaldi Trio
DR

Théo Ceccaldi, Guillaume Aknine, et Valentin Ceccaldi, tous trois bien plus habitués jusque-là à
arpenter avec frénésie les territoires de l’improvisation libre, se sont laissés prendre au jeu du lyrisme tzigane.
À partir de compositions originales et de reprises de grands classiques associés au génial guitariste manouche, la petite formation démontre ici toute l’étendue de son savoir-faire et l’absolue liberté de son inspiration. Du génie !

Théo Ceccaldi déploie un discours d’une grande subtilité de nuances, conciliant fougue, lyrisme et sophistication formelle. En 2010, il fonde son trio et a depuis signé coup sur coup deux disques pour le label Ayler Records, et remporté le dispositif de tournée Jazz Migration 2014 de l’AJC.

Musicien autodidacte, Guillaume Aknine intègre le Conservatoire de Paris en 2005 dans la classe de David Patrois.
Il s’est formé notamment auprès de Marc Ducret et Joëlle Léandre. Il joue au sein de plusieurs formations, telles que le Théo Ceccaldi Trio, TOONS et Aknine/Birdeau/Satch - Arthur S.

Valentin Ceccaldi se produit régulièrement avec les ensembles Marcel & Solange, le Théo Ceccaldi Trio, Walabix (ensemble lauréat d’Orléans Jazz 2009 et finaliste du tremplin de Jazz à Vienne 2009). En 2010, il co-fonde les Bâtisseurs de Ponts, collectif de musiciens improvisateurs basé à Orléans.

*

2ème partie : Myra Melford & Joëlle Léandre

JL_MM
DR

Contrebassiste, improvisatrice, vocaliste, compositrice, Joëlle Léandre est une figure dominante dans l’histoire du jazz contemporain et de cette “musique improvisée européenne” qu’elle donne à entendre dans le monde entier avec une superbe boulimie ! Nous aurons le plaisir de l’accueillir pour la 1ère fois au Méjan, en duo avec Myra Melford pianiste compositrice de Chicago, Le New Yorker la qualifie de “pilier du mouvement new-jazz”.

Joëlle Léandre, née à Aix-en-Provence en 1951, est une contrebasssiste française compositrice et improvisatrice. Son rayonnement est international et ses activités de créatrice et d’interprète, tant en solo qu’en ensemble, l’ont conduite sur les plus prestigieuses scènes européennes, américaines et asiatiques. Elle s’est produite avec l’Itinéraire, l’Ensemble InterContemporain et l’ensemble 2E2M. Ayant enregistré plus de 180 disques, Joëlle Léandre a également été nommée Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Tout au long de sa vie, la pianiste et claviériste Myra Melford a poursuivi une vision créative à la fois distincte et globale. Composition et improvisation se mêlent harmonieusement dans son travail. Elle a notamment joué au sein du trio collectif Equal Interest, et a reçu certains des prix les plus prestigieux en musique contemporaine, tels qu’un Alpert Award en 2012. En 2016, son quintette Snowy Egret a été nommé Ensemble de taille moyenne de l’année dans le cadre des Jazz Awards annuels de la Jazz Journalists Association.