Concerts - Expositions - Lectures

Exposition Dorothy SHOES Du jeudi 07 mars 2019 au dimanche 02 juin 2019
à partir de 18h00
à la chapelle du Méjan

ColèresS Planquées & Django du Voyage

Vernissage des 2 expositions : Jeudi 7 mars 2019 à partir de 18 heures en présence de l'artiste.


L’horizon pour seule ligne de conduite, Dorothy Shoes donne la parole à ses images, où l’on rencontre l’humain dans tous ses états. Cette double exposition présente deux de ses travaux phares, ColèresS Planquées, journal de bord photographique de sa maladie, la sclérose en plaques, d’une intimité et d’une poésie saisissantes. Puis Django du voyage, où Dorothy Shoes prête sa voix à une famille de communauté gitane, créant une passerelle entre son imaginaire photographique et la réalité quotidienne de la famille de Django.

  

Dorothy Shoes est une photographe française. Autodidacte, elle a commencé la photographie en 2005. Son travail a été exposé en France, en Europe, en Asie, au Canada et aux États-Unis. Photographe aux implications diverses témoignant de son humanité, elle a notamment étudié l’art-thérapie en vue d’intervenir en milieu carcéral et médical, et s’est occupée quotidiennement d’une enfant polyhandicapée durant une année, puis a donné des ateliers d’art corporel et thérapie en clinique psychiatrique auprès de patients adultes atteints de pathologies lourdes. Elle s’est engagée dans les prisons françaises en donnant régulièrement des ateliers de “photo-graphisme” auprès de détenus, travaillant sur leur perspective de sortie de prison.

En 2012, à l’âge de 33 ans, Dorothy Shoes apprend qu’elle est atteinte de sclérose en plaques. Elle documente alors sa maladie dans un journal de bord en photographies, ColèresS Planquées, publié en 2015 aux éditions Actes Sud. Avec un grand talent de mise en scène dont émane la singularité de son travail, loin des esthétiques froides et propres, Dorothy Shoes choisit la rugosité et la vérité de l’intuition, du cœur, pour partager son expérience de la maladie, transformée en matériau de création.

En 2011, elle publie au Rouergue Django du voyage, un travail né devant l’actualité terrifiante autour des gens du voyage. Elle choisit de donner sa voix à une famille de communauté gitane, dans cette série de photographies poignante, qui créé un lien fort entre reportage et mise en scène, l’imaginaire et la composition plasticienne mettant en lumière le quotidien de la famille de Django.



Entrée libre
Ouverture du mercredi au dimanche, de 14 heures à 18 heures.